18 mars -France 2016- Relations entre la France et les USA

 

Quand l’histoire nous lie. Lors de la guerre d’indépendance des États-Unis, la bataille de Yorktown a été gagnée par les insurgés américains et leurs alliés français, envoyés par le roi qui n’hésita pas à endetter la France en s’équipant d’une flotte performante.

John Jay et Henry Laurens, descendants de réfugiés huguenots, furent tous les deux présidents du premier Parlement Américain, ainsi que des acteurs déterminants de la signature de la Déclaration d’Indépendance (1776) et du Traité de Paris (1783) établissant la paix entre les États-Unis et l’Angleterre.

2ème Guerre Mondiale. Juin-août 1944: les Alliés, Américains en tête, débarquent en Normandie pour libérer la France et l’Europe, au prix de très lourdes pertes humaines… toute une jeunesse. Mais le débarquement victorieux n’a pu avoir lieu sans le travail énorme de préparation du terrain par les Résistants. Français et Américains sont victorieux quand ils travaillent ensemble!

Ainsi les Américains ont-ils besoin des Français. Il viendra un temps où les chrétiens américains diront aux chrétiens Français: “Venez, nous avons besoin de vous”. Une porte de reconnexion spirituelle s’ouvrira, pour la Gloire de Dieu.

  • Bénissons Dieu qui, au milieu de l’agitation des hommes, reste le maître de l’histoire. Car “le cœur du roi est un courant d’eau dans la main de l’Eternel ; Il l’incline partout où il veut” (. Pr. 21.1)
  • Remercions-Le pour l’amitié franco-américaine qui s’est forgée dans l’eau pure de la Parole et dans le sang mutuellement donné des hommes.
  • Prions Dieu de nous focaliser sur notre héritage commun: Christ! Qu’Il nous donne de retrouver le zèle de nos pères, la bravoure qui nous fait aujourd’hui défaut pour retrouver l’Esprit au service du Royaume. Que Lui-même renoue les liens spirituels relâchés et nous fasse redécouvrir notre féconde complémentarité.

L’Hermione, 235 ans après… l’enthousiasme des Américains. C’est la réplique exacte du trois-mâts à bord duquel le jeune marquis de La Fayette était venu en 1780 apporter le soutien de la France aux Américains contre l’Angleterre, un an avant la bataille décisive de Yorktown. Partie de France le 18 avril 2015, elle est arrivée à Yorktown puis a remonté la côte Est des États-Unis, faisant escale dans tous les hauts lieux de la révolution américaine. A New-York, entourée d’une flottille de dizaines de bateaux, l’Hermione a défilé le 4 juillet à l’occasion de la fête nationale américaine célébrant l’indépendance du pays. Partout, un accueil chaleureux.

– Informations sur L’Hermione: Le blog de l’Hermione

 

« L’ami aime en tout temps, Et dans le malheur il se montre un frère ». Pr 17.17

amet, nunc dictum ut Aenean eget Praesent