13 décembre – 13ème jour des 3 semaines de prière pour la France

 

3 semaines de prière pour appeler LA LUMIÈRE SUR LA FRANCE

si vous souhaitez recevoir chaque jour  -gratuitement-  le thème et ses sujets, demandez à ObjectifFranceIntercession@gmail.com
pensez à liker notre page FB
si vous souhaitez soutenir notre action, c’est ICI – MERCI !

 

Jour  13 – LUMIÈRE sur la violence

 

PROCLAMATION

 

Proclamons sur la France cette promesse de Dieu adressée à Israël, et méditons sur la part qui nous incombe en tant que sacrificateurs pour notre nation :

Je ferai régner sur toi la paix, et dominer la justice.

On n’entendra plus parler de violence dans ton pays, ni de ravage et de ruine dans ton territoire. Tu donneras à tes murs le nom de salut, et à tes portes celui de gloire Esaïe 60: 17-18

 

Il EST TEMPS pour l’Église d’élever sa voix EN FAVEUR DU PAYS

 

ACTUALITÉS 

  

L’attentat au marché de Noël de Strasbourg rappelle notre pays à d’autres réalités avec cette question : peut-on encore vivre « normalement aujourd’hui » ? Au fait, qu’est devenu le « normal » aujourd’hui ?

C’est justement là que Dieu nous attend, nous qu’Il envoie dans ce monde violent !

Prions Dieu de nous trouver toujours remplis de Sa paix, de Son amour et du zèle à annoncer l’évangile autour de nous, que le moment soit favorable ou non. Et tant pis pour la supposée sagesse, en fait souvent la peur de déplaire, car Dieu redit dans les derniers temps, comme jadis Paul à Timothée :

« Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. » (2 Ti 4-2)

 

La violence

L’actualité ne peut pas nous faire oublier une autre, récente : les scènes de violence ‘’incroyables’’ au cours des journées de manifestations, y compris de la part de quelques ‘’braves gens ordinaires’’ devenus ‘’fous’’.

Étonnante fascination : la veille du ‘’mardi noir’’,  des lycéens ont dit avoir été  «très excités » par les violences parisiennes ; « jaloux des gilets jaunes », ils avaient ainsi hâte de « s’éclater » à leur tour.

Oui, ils parlaient bien de brûler des voitures et d’attaquer les policiers !

Après l’étonnement, repérons des ingrédients de la violence (devenue) « ordinaire »:

  • la violence étalée…promue! La télévision, le cinéma, et internet sont majoritairement occupés à servir la violence (et le sexe) sous toutes ses formes, des attentats  »en boucle » aux appels à tuer, en passant par les fictions produites à la chaine pour satisfaire cette addiction, très lucrative.
  • la convoitise encouragée. Le caractère de plus en plus matérialiste de la société, par son fonctionnement (publicité, système de vente) suscite des modes et la convoitise, notamment chez des jeunes prêts à tout pour s’offrir le dernier objet « branché ». Hélas, trop souvent, les parents ne fonctionnent pas mieux.
  • La perte des repères et des valeurs par une jeunesse livrée à elle-même, dans une société de plus en plus permissive. Certains délinquants mineurs n’ont pas conscience de la gravité des faits qu’ils commettent et ils considèrent leur comportement comme un jeu. Aucune limite ne leur a été fixée et ils s’étonnent souvent d’être interpellés lorsqu’ils ont enfreint la loi.
  • la faillite parentale et l’ambiguïté de l’Etat. La perte de conscience des parents, et de leur rôle capital dans l’éducation de leurs enfants. (à à suivre / jour de prière à venir : la famille).
  • le refus de l’autorité, par une grande partie de la société, et une contestation permanente des règles édictées par la loi…sur la route notamment.
  • la montée d’une religion violente, l’islam (à à suivre / jour de prière à venir : le terrorisme).
  • la consommation banalisée de drogues qui suppriment toute inhibition.
  • la justice faible, l’impunité. Le système judiciaire, faute de moyens, n’apporte pas une réponse rapide, efficace et juste, aux actes de délinquance qui sont commis. Ces carences donnent aux délinquants un sentiment d’impunité qui les conduits à récidiver, et aux victimes un sentiment de profonde injustice.

PRIONS 

Persévérons à appeler une révolution de sainteté dans notre pays. Nous savons qu’elle commencera par nous, l’Église du Seigneur.

Prions que notre pays soit visité par le Prince de la Paix, JÉSUS. Que beaucoup aient une rencontre avec Celui qui est « doux et humble de cœur ». LUI seul peut libérer, extraire des addictions, et nous introduire dans sa paix « qui surpasse toute intelligence » (Ph 4.7)

Prions pour la télévision, qui tire bénéfice de la violence sur fond d’informations: or nous connaissons l’impact banalisant de l’image et du son ‘’à la maison’’, sur des écrans de plus en plus grands. Que les « victimes » sortent de leur passivité coupable, finalement dangereuse pour elles, et au-delà.

Quant à nous :

Seigneur, nous désirons être un témoignage au milieu d’un monde envahi par la violence dans toutes les sphères de la société. Nous ne voulons pas nous retrouver disqualifiés et sans force. 

Repentons-nous de tout esprit de disputes au milieu de nous (1 Ti 2.8; 6.4) 

Repentons-nous (s’il y a lieu) de prendre plaisir à regarder des films violents, à « jouer » à des jeux violents (même « juste pour se changer les idées »), à nous attarder sur les actualités violentes.

NB : on « ne meurt pas » de se passer de télévision et de cinéma : quel temps dégagé pour prier !!

Humilions-nous pour toutes les ambiguïtés de nos choix de vie, et crions à Dieu pour être véritablement des suiveurs de Christ, sans fard, marchant dans la vérité, afin d’influencer le monde… pour sauver beaucoup de vie !

 

APPELÉS À BÉNIR                                                                                                     AUJOURD’HUI BÉNISSONS… 

 

                                 Les  métiers ‘’bibliques’’ de France : -5- les apiculteurs

Si l’apiculteur n’apparaît pas en tant que tel dans la bible, le miel est bien présent dans la Parole de Dieu, notamment par la célèbre expression « pays ruisselant de lait et de miel » (Israël).

NB : si nous avons tous retenu que Jean le baptiste « se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage », nous oublions des paroles étonnantes comme celles-ci : « Les jugements de l’Éternel sont vrais, ils sont tous justes…plus précieux que l’or…plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons ». Ps 19.9-10

En France. Grâce à sa géographie diversifiée, la France produit une grande diversité de miels, tant d’appellation florale (de lavande, de romarin…ou ‘toutes fleurs’) que de terroirs.

La qualité mise en avant: des saveurs de terroir sont parfois garanties par des signes d’origine : IGP ou AOP (miel de Provence.. d’Alsace…de Corse etc.), sans oublier le miel Bio.

Une sentinelle menacée! Entre 50 et 90% des abeilles (selon les régions) ont disparu depuis quinze ans dans le monde. En France, des apiculteurs voient leur activité menacée par la mort soudaine de leurs abeilles, jusqu’à 75% parfois.

« L’abeille meurt à cause de l’artificialisation de l’environnement….On est face à la plus rapide et à la plus vaste des extinctions d’espèces de la planète jamais enregistrées. Si l’abeille disparait, l’humain disparaîtra quatre ans après comme on le fait dire à Einstein. Mais la disparition des abeilles est un signal de la disparition massive d’autres espèces qui sont nécessaires à la survie de l’humanité. » (Source)

PRIONS

Bénissons les apiculteurs (en commençant par ceux que nous connaissons). Qu’ils soient en capacité de préserver ce merveilleux et étonnant maillon que Dieu a créé, et de vivre de leur métier, menacé.

NB : en anglais apiculteurs se dit beekeeper, soit le gardien des abeilles. 

Prions que beaucoup d’apiculteurs réalisent la dimension prophétique de leur métier, et connaissent le Créateur des sentinelles dont ils prennent soin.

Intéressant : Dieu a mis des sentinelles dans sa création, et Il nous demande d’en prendre soin. Nous aussi prenons soin des sentinelles que Dieu élève dans son Église en France, et prenons soin de la création…sans pour autant l’idolâtrer comme le monde. C’est le Créateur que nous adorons ! 

 

« Des paroles aimables sont un rayon de miel… » Pr 16.24

Prions que nous soyons connus comme des personnes qui savent « redresser avec douceur les contradicteurs » (2 Ti 2.25) car Dieu veut leur donner « la repentance pour arriver à la connaissance de la vérité.  

 

 

Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous !

risus. elit. adipiscing ut vel, lectus libero. amet,