14 décembre – 14ème jour des 3 semaines de prière pour la France

 

3 semaines de prière pour appeler LA LUMIÈRE SUR LA FRANCE

si vous souhaitez recevoir chaque jour  -gratuitement-  le thème et ses sujets, demandez à ObjectifFranceIntercession@gmail.com
pensez à liker notre page FB
si vous souhaitez soutenir notre action, c’est ICI – MERCI !

 

Jour  14 – LUMIÈRE sur le terrorisme – 1 –

 

PROCLAMATION

 

Positionnons-nous sur la parole :

Nous n’avons pas reçu un esprit qui nous rende esclaves et nous ramène à la peur,

mais un Esprit qui fait de nous des fils adoptifs et par lequel nous crions : Abba, Père. Cf. R 8.15 

La peur tend un piège à l’homme, mais qui se confie dans le SEIGNEUR est en sécurité.  Pr 29.25

 

Il EST TEMPS pour nous de REJETER TOUTE PEUR

 

ACTUALITÉS 

  

Strasbourg est une cible convoitée par les terroristes islamistes pour au moins deux raisons:

  1. ‘’capitale’’ européenne, puisqu’elle abrite de nombreuses institutions. Or l’Europe regroupe des pays qui ont longtemps combattu l’islam ; elle est une terre de djihad, à conquérir donc, par tous les moyens.
  2. ‘’capitale de Noël’’ avec son célèbre marché qui attire plus de 2 millions de visiteurs. NB : le même marché de Noël a déjà été visé en 2000 (celui de Berlin en 2016) ; ces attaques sont perpétrées contre « une fête impie ».

Noël ? Nous savons que le 25 décembre ne correspond pas du tout à la naissance de Jésus (qui a dû avoir lieu au printemps, 5 à 7 ans avant notre ère) mais à la superposition voulue par l’empereur Aurélien (3ème siècle) de la naissance du Christ avec celle de Mithra, et son culte adopté par les Romains (Sol invictus), au cours duquel on  sacrifiait un jeune taureau.

Il s’agissait d’aider à unifier l’empire romain, ce qu’Aurélien réussit à faire.

NB : c’est pour cela que certains chrétiens refusent catégoriquement de fêter Noël, une fête « impure », d’autant que s’y rajoute le « Père Noël »… encore une autre histoire, sans parler du sapin !

 

PRIONS

Prions Dieu d’abord de ne pas nous disputer sur les fêtes religieuses qui n’ont que l’importance que nous leur accordons : que chacun fasse selon sa conscience, devant Dieu (cf.1 Co 10.29-33)

Prions pour la consolation des Strasbourgeois, à commencer par les familles atteintes et leurs proches, et pour leur protection. Que beaucoup se tournent vers Celui qui naquit dans une simple mangeoire (= ancien nom : crèche) car il n’y avait pas de place (déjà !) pour lui.

Proclamons que Jésus a un peuple nombreux à Strasbourg ! Il l’appelle à venir à Lui, aujourd’hui.

 

Le terrorisme

 

(à suivre : terrorisme -2-  l’islam et le terrorisme)

Les médias ont choisi de focaliser leurs informations sur la fusillade de Strasbourg traitée – hélas, encore une fois – comme un feuilleton. Le gouvernement y trouve son compte.

Or, si la menace terroriste est réelle, elle ne doit pas devenir un instrument de gouvernement qui maintient la population dans la crainte (comme les menaces écologiques !), les yeux tournés vers l’Etat ‘’tout-puissant protecteur et sauveur’’. Ce serait de la manipulation et une marche certaine vers la dictature.

Les Français sont inquiets, mais si l’Éternel était leur soutien, de qui auraient-ils peur ? (cf. Ps 27.1b)

 

PRIONS

Prions pour les autorités, de tous bords, et pour les journalistes : que leur esprit soit libéré de la tentation (ou de l’habitude) de se donner de l’importance et du pouvoir en agissant sur les peurs.

Que l’absence de peur chez les chrétiens soit une source d’étonnement dans le monde. Que la paix qui est en nous interpelle notre entourage non croyant en Jésus.

 

Repenser notre mode de protection

Directeur du département Intelligence stratégique de SIFARIS, Éric Delbecque a travaillé pour les services du Premier ministre. Il est l’auteur d’ouvrages sur la sécurité et la guerre économique. Dans son dernier livre Le Bluff Sécuritaire, il met à nu   »la politique-spectacle sécuritaire ». D’un côté des moyens avancés: idéologie sécuritaire, état d’urgence, opération Sentinelle, etc. Et de l’autre la réalité: impréparation, outrance, illusion, imprévoyance.

Pour l’auteur, face à la terreur,  les effets d’annonce sont tout sauf des mesures de réalité.

Bilan implacable sur le défi des attentats et le manquement des gouvernants, il propose un manuel d’existence autant que de résistance, avec ces questions:

– Comment penser la vulnérabilité de nos sociétés, plutôt que de promettre un monde idéal dont le conflit, la violence et la mort seraient bannis ? – Comment repenser notre modèle de protection, inefficace et obsolète ? -Comment substituer, désormais, l’anticipation à la réactivité ?

PRIONS

Prions pour la prise de conscience,  par tous, que nous vivons dans des sociétés vulnérables. Que cesse l’illusion du « risque zéro » et le rêve humaniste d’une société de paix, un jour, grâce à la bonne volonté des hommes. Osons annoncer la paix, et la sécurité, en Jésus SEUL !

Appelons un tout nouveau regard sur la gestion de la sécurité et du risque terroriste, avec la réflexion et l’implication de tous. Que ce sujet important ne soit plus prisonnier des volontés politiques et politiciennes, et soit ‘’démocratisé’’ (comme en Israël)  par la  contribution de compétences civiles, nombreuses.

 

Urgence repentance !

Les violences inouïes des guerres mondiales continuent sous des formes multiples, sur tous les continents. Si nous y voyons la méchanceté des hommes, n’oublions jamais que celle-ci est très largement amplifiée et nourrie par les extraordinaires progrès technologiques offerts par toute une industrie de l’armement, qui prospère sans frein ni réprobation, avec souvent la « bénédiction » des chrétiens.

La France est le 4ème marchand d’armes de la planète.  Ce commerce est toujours présenté comme très bénéfique à l’emploi et à notre balance commerciale… et pourtant il alimente les conflits au Moyen-Orient comme en Afrique. Certes,  certains diront qu’il ‘’aide au maintien de la paix’’ ; ou que si la France ne vendait pas d’armes,  d’autres le feraient… Parfois même des chrétiens argumentent ainsi.

Plutôt que la repentance, la surenchère ! Nul ne veut plus reconnaître la moindre responsabilité dans le cours du monde  alors même que nous semons (servons !) la mort par nos choix. 

« Nous avons péché contre toi ! » ne monte plus vers Dieu…

 

PRIONS

Humilions-nous pour les choix effectués depuis longtemps par notre pays, au nom de la « raison économique et financière », de « la grandeur de la France » (!), et que nous avons pris l’habitude de considérer comme normaux, légitimes.

Refusons les faveurs de Mammon.

Croyons que l’Évangile peut inspirer une santé économique qui repose sur d’autres choix, porteurs de vie, et que Dieu bénira.

 

APPELÉS À BÉNIR                                                                                                     AUJOURD’HUI BÉNISSONS… 

 

                                 Les  métiers ‘’bibliques’’ de France : -6- les pêcheurs

C’est un des métiers emblématiques des évangiles, avec cette curieuse homonymie française avec ‘pécheur’.

La qualité. La France a développé la pêche raisonnée et durable en très haut de gamme. Exemple :

  • avec les Poissons de ligne (pêchés à la ligne). Capturés par des navires qui mesurent moins de 12 mètres et sortent en mer moins d’une journée. Ces ‘’Poissons de ligne’’ sont débarqués le jour même et commercialisés.
  • avec la mise en avant des petits pécheurs et leur slogan : « Tous les modes de pêche ne se ressemblent pas ! Entre un poisson pêché un jour et cuisiné le lendemain et un poisson resté trois semaines à bord d’un chalutier, la qualité gustative et la fraicheur sont incomparables ».

En voie de disparition ! Non pas les poissons mais les pêcheurs français : deux mille marins-pêcheurs, soit un sur six, seront à la retraite d’ici à 2020… et la relève n’est pas là, notamment à cause de la très mauvaise réputation faite à une profession de « pilleurs des mers », très largement fausse concernant la France.

La solution ? Développer davantage les fermes aquatiques, pour un métier moins dangereux et sans contraintes spécifiques… donc plus attractif… sauf pour les gourmets qui ne s’y retrouvent pas !

PRIONS 

 

Bénissons les marins pêcheurs, « cultivateurs de la mer » capables de nourrir les consommateurs et de préserver leur milieu de travail. Prions que beaucoup se tournent vers l’homme des pêches miraculeuses, Jésus !  Le Ressuscité jette encore son filet sur leurs vies.

Prions que la France soit connue comme un pays de pêcheurs… d’hommes, le plus beau des ‘’métiers’’ !

 

QUE  LA  GRÂCE  DE  JÉSUS  SOIT AVEC  NOUS  TOUS !

ante. ipsum in tempus Sed consectetur neque. fringilla tristique lectus