15 décembre – 15ème jour des 3 semaines de prière pour la France

 

3 semaines de prière pour appeler LA LUMIÈRE SUR LA FRANCE

si vous souhaitez recevoir chaque jour  -gratuitement-  le thème et ses sujets, demandez à ObjectifFranceIntercession@gmail.com
pensez à liker notre page FB
si vous souhaitez soutenir notre action, c’est ICI – MERCI !

 

Jour  15 –  »Acte 5 » – LUMIÈRE sur la FRANCE

 

PROCLAMATION

 

À l’Éternel la terre et ce qu’elle renferme, le monde –la FRANCE– et ceux qui l’habitent ! Ps 24.1 
Dieu était dans le Christ, réconciliant le monde avec lui-même, sans tenir compte aux humains de leurs fautes, et mettant en nous la parole de la réconciliation. 2 Co 5.19

 

 

Il EST TEMPS pour l’Église d’annoncer la réconciliation

 

 

ACTUALITÉS

 

Intéressant, la leçon d’un commissaire à ses collègues…comme une réponse à nos prières ?  Alors que trois syndicats de police demandent aux ‘gilets jaunes’ « de mettre le mouvement entre parenthèses pour donner un peu de répit aux forces de l’ordre qui sont déjà très engagées… tout ça dans un contexte ‘d’urgence attentat’», le secrétaire général du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN) réagit : «Je n’aime pas ce discours qui consiste à insécuriser les Français en jouant sur la menace terroriste. Les syndicats n’ont aucune légitimité à le faire et c’est encore moins le rôle des forces de l’ordre (…) Je pense que les gens sont capables de faire la part des choses et prendre des décisions en conséquence».

Merci Seigneur pour la déclaration de ce responsable qui ne prend pas les gens pour des « enfants irresponsables » mais qui fait le choix de la confiance au lieu de la menace.

Notre pays a besoin de ça, aussi ! 

‘’Acte V’’.  À Paris, les ‘gilets jaunes’ ne sont pas les bienvenus (90% ont voté pour E. Macron). La police se prépare «au scénario le plus difficile » puisqu’il s’agit de laisser les gens vaquer à leurs achats de Noël tout en gérant la présence des manifestants dont le comportement général est imprévisible : «Notre stratégie, c’est une adaptation permanente. Les mots-clés sont quadrillage, mobilité et réactivité.»

 PRIONS

Prions pour le respect et la paix entre les Parisiens -notamment les commerçants, inquiets à juste titre- et les manifestants ; -que la loi soit respectée (dont le droit de manifester) ; -que les casseurs soient rapidement écartés ; -que les policiers -souvent fatigués- agissent sans violence mal ciblée.

Prions pour l’empêchement absolu de toute action terroriste. Couvrons les villes de nos prières : Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Strasbourg, Nantes….

 

LUMIÈRE sur la FRANCE – Le « mystère » des ‘gilets jaunes’ 

 

La déroute des partis. C’est ce qu’a mis en œuvre E. Macron pour se faire élire, mais sans prévoir les « gilets jaunes’. Alors que les partis politiques sont discrédités et  les syndicats mal en point, les réseaux sociaux se sont constitués en contre-pouvoir. C’est pourquoi le mouvement actuel est double: il y a les ‘gilets jaunes’ qui manifestent et ceux qui expriment leur opinion sur les réseaux sociaux. (Source) 

Un soutien « d’identification » qui reste solide (près de 75%) malgré les violences, comme si beaucoup de citoyens faisaient la part des choses, entre la violence qui émane d’un mouvement et celle qui s’agglomère. 

Un problème d’identité. Le chef de l’État a vu juste… : «Je veux aussi que nous mettions d’accord la nation avec elle-même sur ce qu’est son identité profonde » ajoutant aussitôt, avec bon sens « Que nous abordions la question de l’immigration » …mais la France approuvait le même jour le pacte sur les migrations de l’ONU qui affirme, dès son préambule, que celles-ci sont «facteurs de prospérité et de développement durable» !

Jamais consultés sur ce point, les Français restent à convaincre.    (à Jour de prière à venir : « Immigration »)

 

PRIONS

Prions pour la mise en lumière des intentions et des stratégies de chacun des acteurs de cette crise française, qui va bien au-delà de revendications sur le simple pouvoir d’achat, bien qu’important.

Que Dieu sonde les cœurs, et nous aide à ouvrir ENSEMBLE un chemin de réconciliation.

 

Ces trente dernières années, les Français ont été les victimes d’une révolution autoritaire menée sans débat ni consultation, une «révolution par le haut».

 

C’est l’analyse pertinente d’Yves Mamou, auteur de nombreux ouvrages dont le dernier paru en septembre : Le Grand abandon. Les élites françaises et l’islamisme, qui souligne « une cassure franche et tangible entre les représentants élus  -le pouvoir légal, et le peuple -le pouvoir légitime », avec ces deux mises au point : 

– pas une révolution, mais une restauration

La révolte des Gilets Jaunes n’est pas une révolution. Elle est même en réalité tout le contraire. Il s’agit d’un mouvement de restauration nationale, un mouvement de restauration de la démocratie et un rejet de la révolution, la vraie, celle que les élites politiques, économiques et administratives ont imposée trente années durant au peuple de France.

– les abus du pouvoir

La mondialisation des économies, l’euro, Schengen, l’immigration musulmane… ont été les outils des partis politiques, gauche et droite confondus, pour révolutionner en profondeur la société française. L’ouverture des frontières -aux hommes comme aux marchandises- les délocalisations, la concurrence de la main-d’œuvre nationale par une main-d’œuvre importée… – n’a jamais donné lieu à un quelconque débat politique. Tous ces processus menés tambour battant ont abouti à la relégation d’une majorité du peuple de France dans des zones du territoire ou la seule existence possible est la survie. Les travaux du géographe Christophe Guilluy sur la France périphérique en attestent. (Source)

PRIONS

Repentons-nous (après examen devant Dieu, et si nécessaire) pour l’abus de pouvoir dans nos vies, en église aussi : autoritarisme sous prétexte d’autorité selon Dieu, abus spirituel, etc. Chassons tout ressentiment et amertume, demandons et recevons la guérison. Puis appelons la guérison sur la France, dans les relations gouvernants/gouvernés, supérieurs/subordonnés, à tous les niveaux.

 

Réaction face à la déstructuration sociale

« Les classes populaires ont fait leur diagnostic et n’en changeront pas. Elles veulent préserver leurs acquis, leur capital social, leur capital culturel. Elles vont s’organiser pour.

Le monde d’en haut ne pourra pas dire éternellement que le diagnostic des gens d’en bas, pourtant majoritaires, est faux et qu’ils doivent être rééduqués pour revenir à quelque chose de plus raisonnable. Il va finir par être obligé de prendre en compte les aspirations du peuple, de s’adapter »

« Les médias montrent du doigt les xénophobes, les ruraux… ils ne voient pas un phénomène autrement plus gigantesque: la fin de la classe moyenne occidentale. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, c’est cette classe majoritaire (l’ouvrier, le paysan, l’employé comme le cadre supérieur y étaient intégrés) qui structurait toutes les démocraties occidentales avec le même cercle vertueux: intégration économique, politique et culturelle sur fond d’ascension sociale. Tout cela est en train de s’effondrer ». (Source Christophe Guilluy, La France périphérique : Comment on a sacrifié les classes populaires)

PRIONS

 

Appelons une restauration en France selon le cœur de Dieu : -la reconnaissance de la valeur de chacun, et de sa place dans la société ; -le respect des ‘’racines’’ dans la vie du peuple et de la nation;-la mise en avant de la « fraternité » plutôt que la liberté, grecque, ou l’égalité, invention des ‘Lumières’.

Prions, avec persévérance, pour une puissante visitation de Dieu dans notre pays.

 

APPELÉS À BÉNIR                                                                                                     AUJOURD’HUI BÉNISSONS… 

 

                                 Les  métiers ‘’bibliques’’ de France : -7- Avocat

 

C’est le métier caché des évangiles, une des facettes du ministère du Saint-Esprit, le Paraclet (grec ho paraklêtos), le défenseur, l’avocat après du Père, et le consolateur (Jean 14 et 15) qui encourage, exhorte et édifie les croyants. Selon 1 Jean 2.1 et 2 Co 3.17-18,  c’est Christ lui-même, glorifié.

En France le métier d’avocat est encadré par une déontologie très détaillée, dont l’engagement à la probité et à l’honnêteté. L’avocat est avant tout un conseiller, et si nécessaire un défenseur. Le respect des droits de la défense constitue l’une des règles fondamentales de la justice. Même les enfants mineurs peuvent disposer de leur propre avocat (par exemple dans le cadre des audiences du juge aux affaires familiales). 

Depuis 15 ans, le nombre d’avocat a augmenté de 50%. Ils sont près de 66.000 dont 55% de femmes.

PRIONS

 

Bénissons les avocats, appelant sur eux la droiture de cœur et la très haute conscience de leur responsabilité. Prions que beaucoup connaissent Celui qui veut être leur avocat, avec cette promesse d’un acquittement parfais au jour du jugement.

 

L’intercesseur est un avocat qui plaide la grâce.

Se lèvera-t-il des avocats pour la France ?

 

 

quis, porta. justo consectetur at dapibus