Jour 2 – Animés d’une foi vivante

 

« Mettez en pratique la Parole, et ne vous bornez pas à l’écouter »

 

Des chrétiens animés d’une foi vivante

 

Un réveil historique. La Réforme ne s’est pas opposée à des personnes ni même à l’église institutionnelle de son époque, mais à des pratiques iniques et au dévoiement de la foi véritable. En recentrant la foi sur le Christ et non sur les hommes, en ramenant la prééminence de Sa Parole sur les traditions, elle a influencé tout le monde chrétien.

Hélas !… « Le cœur est tortueux plus que tout » (Jer 17.9), toujours tenté de s’élever contre Dieu.

Les descendants de la Réforme s’éloigneront de diverses manières de ce que l’Esprit voulait ramener dans le Corps de Christ: la foi vivante par l’obéissance à la Parole, et la réforme permanente des cœurs. 

Or il appartient à chacun de méditer cette parole qui devrait résonner dans nos cœurs: « Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle… afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible ».  Eph 5.25-27

C’est pourquoi nous sommes exhortés «Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence» (R 12)très concrètement: «Mettez en pratique la Parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements.»  Jc 1.22  … pour manifester ce que Christ proclame sur nous :

 

« Vous êtes la lumière du monde »! (Mt 5.14)

 

Dieu n’a pas changé. Non, il ne conforme pas sa Parole à nos errements. Oui, il est le même hier, aujourd’hui et éternellement: son Amour est trois fois saint, jaloux, « un feu dévorant »!  

 

Pas des » humanistes chrétiens » ! La crainte (née dans les années 90), d’être assimilés à des adeptes de sectes et d’être persécutés comme tels par les autorités, ont poussé beaucoup à proclamer « nous sommes comme tout le monde! »…et beaucoup le sont effectivement devenus, « comme tout le monde », sauf sans doute lors des réunions « chrétiennes ».

 

Or les paroles de l’apôtre résonnent toujours:  » Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis… » (1P 2.9). Car nous sommes « étrangers et voyageurs sur la terre » (He 11.13)en mission ici-bas, avant de regagner notre véritable patrie, céleste!

 

PRIONS

 

De tout notre cœur revenons à Lui (Joël 2.12). Enracinés dans la Parole, soyons persévérants et endurants dans la sobriété et l’humilité. Que, vigilants, nous soyons gardés du malin!

 

Prions pour l’Église en France, et les uns pour les autres : que la foi revienne dans nos vies, forte et contagieuse, pour manifester la gloire de Dieu autour de nous, sa bonté et ses miracles.

 

Lumière du monde, n’ayons pas honte d’être ce qui sommes, car  » ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse » (2Ti 1.7) pour parler clairement et sans crainte aux hommes, quels qu’ils soient, et leur annoncer le conseil de Dieu, le jugement qui vient, et le salut en Jésus-Christ qui -Seul- nous en préserve.

nunc dolor at eget ultricies ut