Jour 14 – Besoin de vision

 

« Que la paix du Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos cœurs. Soyez reconnaissants ». Col 3.15

 

Besoin de reconnaissance envers Dieu, et d’une nouvelle vision

 

Quelle bénédiction pour notre pays si les chrétiens de France manifestaient sans cesse une juste reconnaissance, non seulement à cause de Jésus-Christ, mais aussi pour toutes choses tant il est vrai que notre Dieu règne, « Il fait tout ce qu’Il veut », et que « toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu » (R 8.28)

 

Car les Français, en général, ne sont pas connus pour cette qualité, trop souvent enclins à se plaindre de tout et de tous, même lorsqu’ils ne manifestent pas dans les rues.

 

Besoin de vision !

Sans vision, vivre devient survivre. Mais comment aller plus loin quand on n’est pas content de ce que l’on a, dépourvu de reconnaissance? Toute prétendue vision d’un monde meilleur risque alors d’être une fuite, vers un ailleurs sans fondement.

 

« Lorsqu’il n’y a point de vision, le peuple est abandonné; mais bienheureux est celui qui garde les enseignements » (=la Torah, la loi). Pr 29.18

 

Pour vivre ensemble ! Or c’est devenu très difficile en France. C’est le diagnostic de deux grands observateurs de la société française, le sociologue Marcel Gauchet (qui a théorisé « la fracture sociale ») et le politologue Jérôme Fourquet, auteur de l’Archipel français, décrivant la métamorphose de la France devenue un archipel d’îles s’ignorant les unes les autres…

 « Je crois que c’est à partir du moment où la religion chrétienne a cessé, y compris chez les croyants, de structurer les modes de vie, que la rupture a été consommée ». (M. Gauchet)

 

Remettre l’humain au centre des décisions. C’est le désir, tardif, des responsables français. Mais depuis des décennies, les politiques sont pris au piège des mots qui n’engagent pas. Or, « l’humain », « l’humanité », « l’homme », plus que des mots et des concepts pertinents, désignent des personnes bien réelles, avec un quotidien tout aussi réel, des préoccupations et des défis permanents, des hommes, des femmes et des enfants de chair et de sang… avant d’être des électeurs à gagner à une cause.

 

                          PRIONS

 

 

Rappelons la France à Dieu : Lui seul peut restructurer nos modes de vie en y déposant l’Espérance, et Sa vision.
Alors crions à Lui, pour les Français et pour tous les dirigeants de la nation.
Bénissons, par nos chants et nos prières de reconnaissance, EL-ELYON, Dieu-très-haut, Qui EST de toute éternité. Louons Celui qui nous a créés afin de partager son intimité. Incroyable amour, perfection suprême révélée en Jésus-Christ.
Par lui, devenons un Merci vivant, en toutes choses ;  nous montrerons alors le chemin qui mène à LUI.

 

 

Donec Nullam amet, non Praesent ut suscipit mi,