Jour 19 – FAMILLE et société

 

Proclamons

Psaume 45.17-19

 

FAMILLE et société

 

Notre époque est marquée par une entreprise sans précédant de destruction de la famille.

 

Le scandale de la théorie du genre. Cela fait presque dix ans que la porte de l’école s’est ouverte à cette idéologie prônant la déconstruction des « stéréotypes sexués », qui nous seraient imposés par la culture et l’éducation… Autrement dit, on ne naîtrait pas fille ou garçon, on nous imposerait de le devenir.

Sous couvert de légitimes combats pour l’égalité des sexes et contre l’homophobie, cette entreprise de déconstruction vient toucher les plus jeunes sans que leurs parents en soient informés et puissent réagir.

Tromperie. Alors qu’un historien, expert en « gender studies », vient d’avouer la falsification des conclusions de ses recherches, au service de sa propre idéologie, paraît Enquête sur la théorie du genre, où l’auteur passe au crible tous les moyens d’action employés pour sa diffusion : programmes, manuels, livres, spectacles, éducation à la sexualité, interventions d’associations militantes, mais aussi lobbying dans les entreprises et la culture, politiques publiques, etc.

Un cri d’alarme, preuves à l’appui, au sujet de cette confusion qui se répand, et qui peut faire des ravages chez les enfants et les jeunes.

 

«On formate les petites filles à être indépendantes et ne pas avoir besoin de l’homme plus tard. Cela nuit à la construction de couples, d’où des divorces et des agressions sexuelles. »

 

 « Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse ».  2 Ti 1.7

 

Continuons le combat spirituel contre les discours inspirés du diable, lui qui ne recule devant aucun mensonge et manipulation, avec un zèle, une audace, et une combativité dont les chrétiens feraient bien de s’inspirer, selon le conseil même de Dieu.

 

Vers la légalisation du cannabis. La pression médiatique, alimentée par d’énormes intérêts financiers n’a jamais été aussi forte pour prôner la légalisation du cannabis dans notre pays. Le nombre de prises de position favorables à la légalisation s’est envolé (députés, associations, journalistes…) et les entreprises qui ont misé sur le commerce légal du cannabis voient le cours de leurs actions s’envoler sur les marchés boursiers.

Coïncidence ? Le Conseil d’analyse Économie (CAE), instance placée sous l’autorité du Premier ministre, préconise aujourd’hui d’instaurer un monopole public de production et de distribution de cette drogue. Ses membres suggèrent de fixer le prix de vente du gramme d’herbe à 9 euros, « ce qui permettrait de générer 2 milliards de recettes fiscales par an » !

PRIONS

 

Appelons la sagesse sur nos élus. Que le difficile sujet de la drogue, avec toutes ses ramifications,  ne soit pas traité sous l’angle économique.
La France a d’autres richesses !
Prions pour le gouvernement: qu’il ose donner une vraie priorité politique et des moyens conséquents à la lutte contre les criminels de la drogue qui tuent… la société. Que soit mis fin au suicide de notre pays !

 

 

Ecrans, et famille. Près de 90% des 13-19 ans ont aujourd’hui un smartphone. Celui-ci est allumé tout le temps, même la nuit, chez 60% d’entre eux. Dans un rapport commun, Les Académies des sciences, de médecine et des technologies interpellent les parents sur les conséquences de leurs propres usages numériques et les interactions avec leur enfant.

Un sommeil perturbé et des risques d’obésité accrus. De 3 à 10 ans, un temps «dédié aux écrans» devrait être fixé pour «apprendre à l’enfant à attendre» et donc à s’autoréguler dans sa consommation.

Le rapport déconseille aux parents d’acheter à leurs enfants tablettes, téléphones ou consoles portables avant 10 ans.  Certes le dialogue doit primer, mais il est essentiel que les parents soient vigilants face à de possibles signes d’isolement, pouvant conduire à un repli sur soi et à un fléchissement des résultats scolaires.

 « Enfants, obéissez à vos parents, dans le Seigneur, voilà qui est juste » Eph 6.1

 

 

Accès facilité à la pornographie, qui offre l’image d’une sexualité déshumanisée, robotisée, sans aucun lien avec les sentiments qui devraient pourtant toujours l’accompagner, compromettant toute la vie d’adulte.

Les parents sont la seule solution. Pas faire de nouvelle loi, ni d’interdiction, ni de blocages ou de programmes ‘’protecteurs’’ que les jeunes savent détourner très facilement, mais s’adresser aux parents. Or, parce que si la sexualité s’étale partout, nombreux sont ceux qui se laissent convaincre que c’est  sans doute une bonne chose, et ne veulent pas être ‘’décalés’’.

« Parents, ne révoltez pas vos enfants, mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements inspirés par le Seigneur. » Eph 6.4

 

PRIONS

Repentons-nous de l’usage disproportionné et envahissant des écrans connectés chez les adultes premièrement, au point parfois d’affecter les relations familiales.

Demandons  une effusion du Saint Esprit sur les familles, une onction d’amour et d’unité afin de faire face aux menaces qui planent aujourd’hui sur elles. Qu’elles soient un rempart contre la désespérance, un lieu qui donne un sens à la vie et protège contre les dangers de notre société ; impureté et perversion, occultisme, drogue, suicide, violence, etc.

Prions que se développent des réseaux d’aide et d’intercession pour les jeunes.

Appelons les chrétiens à se lever, dans l’exemple et le conseil, comme ressource pour les familles en questionnement, voire désespérées.

 

dapibus Praesent facilisis quis, dictum ipsum mattis libero. sem, libero ultricies