Sacrificateurs pour Dieu

 

« Si mon peuple

sur qui est invoqué mon nom

s’humilie, prie, et cherche ma face,

et s’il se détourne

de ses mauvaises voies,

je l’exaucerai des cieux,

je lui pardonnerai son péché,

et je guérirai son pays« 

 

Sacrificateurs pour Dieu

 

Si cette glorieuse réalité a été occultée pendant longtemps, elle doit retentir aujourd’hui comme une urgence dans la France déchristianisée.

Quand la France brûle ! L’incendie de Notre-Dame de Paris du 15 avril 2019 a semblé réveiller une certaine France de son sommeil : une « France chrétienne », tout au moins de culture, et peut-être nostalgique aussi d’un passé où le christianisme (certes avec toutes ses impuretés) était une identité acceptée par la majorité du peuple français.

Car, ne nous le cachons pas, Jésus-Christ n’est plus le bienvenu au pays de Clovis. Cependant, les prophéties prononcées lors du baptême du 1er roi chrétien, doivent rester un encouragement supplémentaire à pleinement saisir notre rôle de sacrificateur pour la nation, afin que la France brûle pour le Roi des rois.

Un défi. En 20 ans d’actions d’Objectif France, davantage de chrétiens auront prié pour la France. Nous nous en réjouissons. Mais « davantage » c’est encore  peu, tant il est vrai que pour beaucoup encore, prier pour la France c’est trop s’intéresser au monde, voire -pire encore- faire de la politique.

 

« La miséricorde triomphe du jugement » Jc 2.13

 

La porte de la miséricorde de Dieu. Dieu se plait à agir avec peu afin que nul ne s’enorgueillisse et que toute la gloire Lui revienne. Il agit donc avec ce « reste » de l’Eglise vivante et fait grâce tant qu’il crie à Lui.

Soyons donc des Abraham pour la France-Sodome, et comptés parmi les 300 de la petite armée de Gédéon.

 

« Parle, car j’ai un peuple nombreux » Ac 18.10

 

Ne nous taisons pas, et alors nous ouvrirons des portes encore fermées aux parfums du Royaume que Christ veut répandre sur la France : il en va du salut de beaucoup, prisonniers des nouvelles religions de ce siècle.

Humblement, repentons-nous d’y succomber régulièrement peu ou prou, tant le séducteur déploie son énergie dans ces temps de la fin (Mc 13.22).

 

Urgences, prophétiques ? Tandis que grèves et manifestations semblent rythmer la vie politique et démocratique depuis 14 mois, il est significatif de noter que les grèves aux « Urgences » des hôpitaux ont été, avec celles des pompiers, les plus longues, et n’ont pas vraiment abouti à des changements qui portent à espérer. Inconscience où indifférence? N’imitons pas les hommes.

 

 

Prions Dieu de manifester encore sa grâce pour notre pays dans toutes les situations que nous Lui présentons.

Prions : Que Ton règne vienne, Que ta volonté soit faite en terre de France, comme elle est réalisée dans le Ciel !

 

 

Il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ.

 

tristique ut dictum Aliquam consectetur Praesent