L’islam de France uni contre le terrorisme…

Dimanche 30 novembre. Pour la première fois, les plus hauts responsables musulmans se sont réunis à l’Institut du monde arabe. Intitulée «Rassemblement citoyen des musulmans de France» avec pour thématique affichée «Tous ensemble contre le terrorisme», la réunion a été ouverte par une prière chantée du Coran qui disait «tuer un homme revient à tuer l’humanité». Elle s’est conclue avec les représentants religieux des quinze fédérations ou grandes mosquées chantant tous debout La Marseillaise.Islam

Un «Manifeste citoyen des musulmans de France» avait été igné par tous, affirmant «avec la plus grande force» la «condamnation totale et sans réserve des actes terroristes»  et leur «profonde compassion pour les familles des victimes»; le document insiste sur la nécessité d’éviter tout amalgame et sur l’adhésion au «pacte républicain…le socle de notre société…qu’aucune considération religieuse, philosophique ou idéologique ne peut remettre en cause».

Réflexions: la responsabilité des «familles» a été soulignée, comme la nécessité d’une meilleure formation des imams et de la jeunesse. En germe: la création d’une «école théologique virtuelle» sur Internet.

Déclarations: « Nous sommes comme le Dr Frankenstein… nous avons subi un électrochoc et nous ne pouvons plus faire comme avant, car nous avons vu naître ces jeunes terroristes… Sans nous en rendre compte, nous avons contribué, par nos paroles, à fabriquer des monstres!» (Fédération française des associations islamiques d’Afrique, des Comores et des Antilles)
« L ‘ensemble des musulmans doivent s’unir et nous avons aujourd’hui intérêt à être rassemblés dans une fédération forte, car, depuis le 13 novembre, les regards ont changé sur nous: il nous faut faire en sorte que les musulmans ne soient plus les parias de la société.» (Le recteur de la mosquée de Lyon)

… Bémol: les perquisitions « musclées » ont été critiquées, et d’autres se refusent à assumer: «Il n’est pas possible de réduire les musulmans de France à ces onze fous. Ne cherchez donc pas le mal là où il n’est pas. Ce sont les imams de poche qui prêchent la haine via les téléphones portables. Ceux-là, transnationaux, on ne peut pas les perquisitionner.» (Union des organisations islamiques de France -UOIF-)

Beaucoup de personnes, à commencer par les chrétiens, doutent de la valeur d’un positionnement ferme contre le terrorisme:

  • parce que le mensonge est permis dans l’islam pour défendre les intérêts de la religion,
  • parce que l’islam comprend bel et bien des déclarations de guerre envers les « mécréants » chrétiens et Juifs, jusqu’à son règne mondial,
  • parce que nos gouvernements successifs ont favorisé le communautarisme et laissé proliférer la charia au détriment du droit français.

Pour autant, Christ dominant sur toutes les puissances démoniaques, et nous ayant donné l’autorité en Son nom, nous pouvons prier sur ces positionnements:
A cause de l’appel particulier de la France, croyons que « l’islam de France » peut devenir le dénonciateur des contradictions de l’islam. Proclamons que les paroles prononcées solennellement et les écrits signés officiellement lient les responsables en vue d’une réforme de leurs fonctionnements. Appelons les « réformateurs » de l’islam à élever la voix.

Prions, avec foi et persévérance, pour la révélation aux musulmans de France de Jésus Sauveur du monde!

Le ministre de l’intérieur a été salué par une ovation debout. Il a reconnu «la force de l’attachement sans faille à la République» des musulmans français, ajoutant: «Vous êtes de magnifiques Français et de magnifiques Républicains», tout en les appelant à prendre leur part de responsabilité dans la lutte contre la radicalisation – «personne ne pourra le faire à votre place» – et en énumérant les multiples mesures déjà prises car «nous devons vouloir ensemble, musulmans et République, que les prêcheurs de haine soient arrêtés et punis», assurant de l’intransigeance du gouvernement contre «certains discours obscurantistes» parce qu’il est «inadmissible» que des «jeunes Français» soient exposés à cette «bêtise» issue d’une «théologie frelatée». (Sources LCI et lefigaro.fr: voir tout l’article ICI)

« J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces… pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille » 1Ti 2.1-2

Intercédons pour B. Cazeneuve, placé aux avant-postes de la sécurité du pays et en charge de la paix sociale: qu’il soit protégé des attaques du malin et de ses séductions: qu’il soit éclairé dans son entendement, ses diagnostics et les mesures à prendre. Qu’il soit en relation avec des chrétiens affermis et remplis d’amour afin d’entendre le conseil de Dieu. Surtout qu’il connaisse Celui dont les Écritures disent qu’Il est « Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix »!

fringilla luctus ut commodo nec mattis velit, elit. ipsum Sed