La jeunesse et l’éducation

La jeunesse et l’éducation

Des réformes qui étonnent, qui choquent:Education

– Intégrer l’islam. L’enseignement de l’histoire chrétienne et des philosophes des lumières devient optionnel, mais il y a désormais obligation d’enseigner l’histoire de l’islam.

– Cours de morale : vers l’endoctrinement ?… Un ministre l’avait annoncé: l’écolier d’aujourd’hui doit être intégré à un “parcours citoyen” tout au long de son cursus, concrétisé par l’enseignement de “culture morale et civique” censé “amener les élèves à devenir des citoyens responsables et libres”… et sensibles. Car l’enseignant n’est plus seulement là pour transmettre les fondamentaux à ses élèves mais aussi pour lui inculquer ce qu’il doit ou non ressentir!…

– Une nouvelle conception de la liberté.  La république s’engage à changer l’environnement socioculturel par l’éducation nationale, au risque de manipuler. Ainsi le sexe serait une notion relative: «Métiers féminins, métiers masculins?» vise à discuter des stéréotypes de genre sur les métiers: Julien est «sage-femme», Maud est «grutière».

  • Prions pour l’Éducation nationale et sa ministre afin que parents chrétiens et enfants mènent “une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté”. (1Ti 2: 2)
  • Prions Dieu pour les enfants: comme ils sont malléables et influençables dans les premières années de leur vie, beaucoup sont tentés de les “formater” pour un projet de société, hors des standards de Dieu.
  • Appelons le réveil des enfants en rappelant l’héritage de la France: que “les intelligents” soient confondus par la bouche des tout-petits (Ps 8:2) afin que l’orgueil qui s’élève contre Dieu soit abaissé dans notre pays (2Co 10.5).
  • Prions pour les écoles chrétiennes, bénissons-les dans leur développement et la croissance des réseaux.

télécharger le guide de prière sur notre site

Aenean suscipit ut porta. ut nec eleifend non tristique