Jour 4 – Alignés avec le cœur de Dieu pour le peuple Juif

 

« Je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages »

 

 

Un PLAN merveilleux ! Dieu s’est choisi un homme, Abraham et un peuple issu de lui pour bénir toutes les nations. Un peuple imparfait semblable aux autres peuples, mais mis à part (« saint »), et patiemment éduqué malgré ses nombreuses rébellions, un peuple pionnier qui fraye le chemin pour l’humanité toute entière.

CELUI qui EST le même –hier, aujourd’hui et éternellement s’est donc choisi un peuple et un pays, qu’Il appelle « Son » peuple et « Son » Pays, ‘’Son’’ héritage. (Joël 3.2)

Insupportable pensée pour celui qui n’est pas né de l’Esprit, et même pour la ’’chair chrétienne’’, ennemie de Dieu (Romains 8.7-9)

 

Plus encore, l’apôtre Paul aura soin de prévenir que, quant à Israël, « Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel ». Romains 11.29

 

Or : « C’est à eux qu’appartiennent la condition de fils adoptifs de Dieu, la manifestation glorieuse de la présence divine, les alliances, le don de la Loi, le culte et les promesses ; à eux les patriarches ! Et c’est d’eux qu’est issu le Christ dans son humanité… Amen ! » Romains 9.4-4

 

Mais après deux mille ans de religion dite « chrétienne », il est devenu impossible à beaucoup de chrétiens, de tous bords, de considérer que le christianisme est d’abord une religion juive. Oui, c’est bien les Juifs que le Juif Yeshua est venu enseigner afin de les extraire d’une religion qui les enfermait dans des pratiques qui mènent à la mort :

« Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël » Mt 15.24

 

Incroyable ?… Dieu a endurci provisoirement leur cœur à cause de NOUS ! « Par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens (…) Je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée » Rom 11.11 ; 25

 

Greffés sur Israël ! Dieu n’a pas fait d’alliance avec les non-Juifs mais, dans son amour, Il les a greffés sur « l’olivier franc » (Cf. R 11.17-24). Ainsi nous bénéficions de « la sève » de l’olivier (v.17). Aussi : « ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n’est pas toi qui portes la racine, mais que c’est la racine qui te porte » (v18).

 

OUI, le plan de Dieu nous pousse à la reconnaissance.

Entendons l’appel du Seigneur à bénir la descendance d’Abraham, d’Isaac et de Jacob!

 

 

                          PRIONS

 

 

Proclamons avec l’apôtre, et méditons :

« O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles!

C’est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen! »  (R 11.33 ; 36)

 

Repentons-nous d’avoir suivi les traces de certains pères de l’église qui posèrent les bases de l’antisémitisme chrétien et du rejet des Juifs, au point que même les réformateurs ne sauront pas s’en débarrasser (sauf Calvin dans ses écrits de maturité).

NB : catholiques et protestants ont rétabli certaines vérités sur les racines juives de leur foi, tout en distinguant soigneusement Juifs et Israël : une pertinence en apparence, mais sous couvert d’objectivité, beaucoup de lâcheté… souvent.

 

Sortons des calculs politiciens, de l’Église ou du monde, et admirons le plan de Dieu qui se déploie devant nous :

« Un pays peut-il naître en un jour? » Ésaïe 66.8

 

leo. Praesent consequat. ut dapibus venenatis, elementum amet,