Mai 3/10 – Fais-moi voir Ta Gloire !

MAI 3/10

 

« Fais-moi voir ta gloire ! » Ex 38.18

 

GLOIRE et BONTÉ

 

 

Alors que beaucoup prient pour « l’Église de demain », c’est-à-dire après le confinement imposé, il est bon de se redire que le projet de Dieu est un projet de rédemption mû par Son amour. Nous aspirons tous à voir – enfin ! – la gloire de Dieu, mais si nous oublions de fonder nos prières et nos projets sur « les entrailles » de Dieu, nous risquons fort de faire comme avant, satisfaits de quelques changements de formes seulement.

 

« Fais-moi voir ta gloire ! » (Exode 33.18). Quelle prière étonnante et audacieuse de Moïse après l’épisode du veau d’or ! Pourtant c’est lui qui avait accompli tous les prodiges de la sortie d’Égypte, c’est lui qui avait ouvert la mer Rouge, c’est encore lui qui avait reçu les tablettes de la loi après quarante jours passés dans la nuée en présence de Dieu. Or sa soif de connaître Dieu n’était pas étanchée.

Dieu va lui répondre de manière extraordinaire et inattendue : « Je ferai passer devant toi toute ma bonté !» (Exode 33.19)

 

Ainsi, le cœur de la gloire de Dieu c’est sa bonté, sa grâce et son amour !

 

Comme il est bon et rassurant de réaliser que la cause de toutes choses dans l’univers, et spécialement celle de l’origine de notre humanité, c’est l’amour du Père.

Jésus en a été la révélation la plus aboutie. Il dira :

« Celui qui m’a vu a vu le Père ».

 

Dans le cantique de Zacharie il est dit du Messie qu’il est venu nous pardonner « Grâce aux entrailles de la miséricorde de notre Dieu, en vertu de laquelle le soleil levant nous a visités d’en haut » (Luc 1. 78). Toute la mission de Jésus a pour origine les entrailles de compassion du Père envers le monde. Et cette compassion est loin d’être théorique ou doctrinale, c’est une volonté mue par un sentiment profond qui l’amène à agir concrètement par le don de son Fils.

Cette grâce fantastique et imméritée se manifeste pleinement tout le long du ministère de Jésus par toutes sortes de miracles et de guérisons. Et c’est certainement à la Croix qu’elle trouve son apogée dans le sacrifice ultime de celui qui nous a tant aimés.

 

Combien cette compassion et cet amour doivent se retrouver dans la vie de ceux qui ont reçu ce don, en vue de les répandre à leur tour autour d’eux comme autant de ruisseaux formant la rivière du cœur de Dieu pour le monde…

…avec un avertissement : nos élans émotionnels ne sont pas vraiment la manifestation de l’amour de Dieu. Charnels, ils flattent notre chair, mais ne construisent rien… qui tient.

 

  • Revenons à la croix et laissons-nous, tout à nouveau et de plus en plus, remplir, saisir, envahir par l’amour de Dieu.
  • Repentons-nous de tout ce qui est manque d’amour, de compassion dans nos vies. Laissons-nous sans cesse aimer par le Père afin de recevoir Sa guérison et Son amour sans lesquels nous sommes incapables d’aimer vraiment.
  • Appelons un renouveau de cet amour dans l’intimité du Père pour l’église de France « afin que le monde croie. »

 

 

 

A demain, dans la joie de prier !

 

Réseau Objectif France

Nous sommes UN peuple, unis par l’Esprit de Dieu, pour manifester ENSEMBLE ce que le Seigneur Lui-même dit de nous : « Vous êtes la lumière du monde » (Mt 5.14)

massa tristique accumsan commodo sit Curabitur eget libero. sed justo mattis